Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/10/2007

À Florensac, le Bistrot d’Alex joue l’alliance du vin et des mets

a8eb7deb9fb9edddd0119e36dc0e6f53.jpg C'est une sorte de boucle que Jean- Claude Fabre termine aujourd'hui. Celui qui dirigea durant de nombreuses années le célèbre restaurant Chez Léonce, créé par son grand-père à Florensac, qui passa ensuite au restaurant Caladoc, à l'Hôtel du golfe au Cap-d'Agde, vient de poser à nouveau ses valises à... Florensac. Pour un projet assez original puisqu'il fait désormais cause commune avec la cave coopérative. En effet, avec un concept inédit, notamment destiné à mettre en valeur les vins de Florensac, Jean- Claude Fabre vient d'ouvrir le restaurant Le Bistrot d'Alex. Alex, comme Alexandre Fabre, son homonyme et second, avec lequel il est aujourd'hui associé. Cette nouvelle table, située dans l'espace Vinipolis, qui comprend également le caveau, soigne son côté bistrot. Un véritable parti pris gastronomique.

cfd5ff1a5e47136ef6fa032ef8f07fa4.jpgTravers de porc à la rôtissoire. Aménagé avec modernité, avec une couleur dominante vert amande et quelques touches de rouge vermeille pour les banquettes, Le Bistrot d'Alex décline une cuisine sobre et dépouillée. Une rôtissoire, visible depuis la vaste salle à manger limitée sur sa gauche par un long comptoir, sert de fer de lance à la cuisine. Alex Fabre, le jeune chef, y prépare ses travers de porc et ses andouillettes auxquels s'ajouteront bientôt ses cochons de lait et gigot d'agneau aux herbes aromatiques.

Gâteau de foies blonds à tartiner. Mais l'ardoise, au contenu différent chaque jour, affiche aussi quelques autres plats de circonstance, comme les poissons à la plancha, un gâteau de foies blonds à tartiner, un nem de poissons, du foie gras frais ou encore des terrines de saison, de potiron, de cèpes ou de châtaignes. Ici, c'est l'inspiration qui prime. L'atmosphère est celle des bistrots, sauf qu'à la table d'Alex et Jean-Claude, c'est le vin qui est la vedette d'un accompagnement qui joue sur les subtilités des mariages avec les mets.

 Karim MAOUDJ
Photos : Cwiosna CABANE

Le Bistrot d'Alex, Vinipolis, 5 av. des Vendanges, Florensac. 04 67 77 03 05.83. Les midis du mardi au dimanche, et les vendredis et samedis soirs. Formule 15 € et 18 €. Menus 30 €.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

17:52 Publié dans Florensac | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : brasserie

31/05/2007

Chez Fabrice, une institution bien ancrée à La Grande-Motte

medium_430_low.jpg
Poissons et coquillages en vedette. Dans une station de La Grande-Motte qui s'est cherché une identité depuis sa création, à la seconde moitié des années 1960, le restaurant Chez Fabrice est celui qui a traversé les ans sans succomber aux tentations des modes. Créé à la fin de la décennie 1970 par Fabrice, une grande figure locale, l'établissement a résisté au temps et gardé son esprit d'origine. A savoir une adresse reprenant alors un concept en vogue à Paris, celui des grandes brasseries avec ses larges étals de coquillages et autres fruits de mer. Si les étals ont, depuis, disparu, l'esprit "brasserie", est toujours aussi vivant. Un rien désuet, certes, mais fidèle à la volonté défendue par Fabrice. Lequel a, depuis, cédé les rênes de l'établissement à Serge Illiano.

medium_15_low.jpgMarmite et pot au feu de la mer. Le restaurant Chez Fabrice, ce sont donc ces spécialités qui, elles aussi, ont traversé le temps: le plateau de fruits de mer Le Grand écailler, la marmite de fruits de mer et coquillages avec une demi-langouste sur un lit de pâtes et de tomates finement coupées, ou encore le pot au feu de la mer Impérial avec de la crème fraîche. A la carte, quelques autres plats singuliers, comme la salade de petits poulpes à la mangue et papaye à l'huile d'olive, les fritures de calamars maison, la parillada royale avec un homard (à 125€ pour deux personnes). Plus classiques, les poissons préparés à la plancha. Et, bouquet final, pour les amoureux, un menu pour un tête-à-tête, royal, avec une bouteille de champagne, à 160 €. Pour deux personnes bien sûr.

Une déco un rien kitsch et rococo. C'est dans ce cadre un peu décalé, avec sa déco un rien kitsch et rococo, loin des lignes actuelles sobres et épurées, que l'on consacre son séjour Chez Fabrice. Nous sommes bien à La Grande-Motte et ici, dans ce petit coin de port, le monde n'a guère changé. Fabrice reste une image, son ancien restaurant une institution.

Karim MAOUDJ
Photos: Cristophe FORTIN

Restaurant Chez Fabrice, 49 quai d'Honneur, La Grande-Motte. 04.67.56.75.93. Ouvert tous les jours. Formules 12,50€ et 18€. Menus 29€ et 160€ (pour deux).

Cliquez ici pour localiser le restaurant.
 
Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

05/02/2007

L'esprit bistrot souffle sur le Café Moderne à Montpellier

medium_Cafe_moderne.jpg

Une cuisine pleine de surprises. La place de la Chapelle-neuve, l'une des plus agréables du centre historique de Montpellier, est de retour. Après avoir perdu, quelque peu, de l'intérêt de ses tables, voilà que cet espace urbain plein de charme retrouve de sa vivacité. De nouveaux restaurants ont vu le jour ou ont été repris. Un des premiers à avoir amorcé cette mutation est le Café Moderne. Ouverte au printemps 2005 par Isabelle Habert et Christophe Espinasse, un jeune couple venu de Paris, la table a mis ses chaises sur les traces de Chez Marceau, une vieille adresse qui a connu son heure de gloire. Le Café Moderne partage avec cette dernière l'esprit ambiant, celui d'un bistrot parisien, avec son code couleur, mélange de jaune et de beige, et ses matières chaudes, comme le bois vieilli.

Tradition, inspiration et emprunts. «Notre parti pris gastronomique est fait de base de cuisine traditionnelle et de bonnes doses medium_Cafe_moderne_b.jpgd'inspiration et d'emprunts à d'autres cuisines, comme l'italienne», explique le jeune couple. Conséquence, chaque plat réserve ses petites surprises, et pas seulement dans les mélanges des saveurs sucrées et salées. Ainsi, ce saumon mariné dans du sucre et du gros sel, que l'on pense fumé, mais qui ne l'est pas. Texture et couleur trompeuses, qui emmènent vers d'autres sensations du palais. Voire ce crumble d'agneau de l'Aveyron aux épices et courgettes, "gratiné" aux flocons d'avoine, au parmesan et au beurre. Enfin, le curry de gambas au lait de coco apporte la touche exotique.

Onglet de veau et poire de boeuf. Reste qu'il n'est pas désagréable de constater que la carte propose aussi le plus traditionnel des plats traditionnels, l'os à moelle à la fleur de sel, que quelques tartines grillées vous invitent à caresser. A noter tout de même, pour ceux qui aiment la viande, deux pièces peu courantes : l'onglet de veau et le pavé de poire de boeuf.

Karim MAOUDJ
Photos: Christophe FORTIN

Café Moderne, 7 place de la Chapelle-neuve, Montpellier (Ecusson). 04.67.66.08.09. Fermé le samedi midi. Formules midi 12,50€ et 15€. Menus à la carte de 18€ à 32€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

10/11/2006

Le Bistrot d'Alco à Montpellier, une table qui mêle l'esprit bistrot et la carte brasserie

medium_Le_Bistrot_d_Alco.jpgDans une petite rue, derrière la préfecture, une table discrète, créée il y a cinq ans par Christophe Dion. Pour ce Viennois d'origine, passé par les tables parisiennes, le concept du Bistrot d'Alco a quelque chose de terriblement chaleureux. Le restaurant allie, en effet, l'esprit bistrot à la parisienne et la carte brasserie. Oh, pas une grosse carte, simplement une ardoise où le client a le choix, de l'entrée au dessert, entre six plats que l'on change au gré des humeurs et de la saison. Car l'avantage réside bien dans la saisonnalité, donc dans la fraîcheur. Camembert rôti aux pommes fruits, saumon mariné au gingembre et miel, croquilles d'escargots à la bourguignonne, tartare maison, réalisé à partir de la recette traditionnelle, magret de canard entier rôti aux cèpes, filet de poisson frais poêlé et écailles de chorizo. Chaleureux !

Photo: C. F. 

Le Bistrot d'Alco, 4 rue Bonnier-d'Alco, Montpellier (Écusson). 04.67.63.12.89. Formules 10€ et 13€. Menus 14€ et 16,50€. Fermé samedi midi et dimanche.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

20/10/2006

Poissons, coquillages et crustacés à Aigues-Mortes, place Saint-Louis

medium_Cafe_du_commerce.jpgVoilà une vraie brasserie de la mer, avec ses banquettes confortables, que vous apprécierez en plein coeur d'Aigues-Mortes. Le Café du commerce appartient à la famille Zunino depuis 1973. Christophe Zunino et son équipe y proposent les spécialités maison. Et le banc de coquillages à l'entrée annonce la couleur. Jojo l'écailler compose de superbes plateaux de fruits de mer (19,50€ à 77€). Mais ici, l'un des produits phare, c'est le homard. Tentez le homard poêlé à la fleur de sel ou bien lâchez-vous carrément avec le menu homard. Vous trouverez un large choix sur la belle carte de plats de la mer, avec tous les grands classiques, tels le loup grillé au fenouil ou la bourride de lotte. Mais aussi des moules gratinées, des seiches et des couteaux au grill. Mais on peut égalementi préférer un pavé ou un steak tartare de taureau...
Photo: F. G. 

Café du commerce, 11 place Saint-Louis, Aigues-Mortes (Gard). 04.66.53.71.71. Menus de 17,50€ à 28,50€. Menu homard 54€. Plateaux à partir de 19,50€. Fermé le lundi.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".