Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/02/2008

À Lodève, la cuisine créative de Soleil Bleu illumine le repas

22469838d7f3fa748ae015b94a584fb7.jpgOn y entre comme dans son propre salon. Il y a de jolis bibelots. Beaucoup. Un poêle pour réchauffer l'atmosphère des froides journées d'hiver ; de larges et profonds fauteuils qui invitent à faire une pause ; quelques tables et chaises dépareillées aussi... Ce cadre accueillant, en plein Lodève, est celui de Soleil Bleu. Depuis plus de six ans, cette adresse se distingue au coeur de la cité. Le lieu dénote et séduit par son originalité et par sa convivialité. Car Soleil Bleu est tout à la fois : un restaurant, un salon de thé et une boutique d'artisanat contemporain. Le tout est emmené par une association qui insuffle une forte personnalité à cet endroit singulier, sans doute l'un des plus sympathiques des bords de la Lergue, qui traverse la ville.

6d28ac35b7ba570edc880798618ee50d.jpg Côté gastronomie, au fil du temps, Sylvane Samain et Pierre Villiot ont réussi à donner une véritable identité à leur cuisine en voguant, selon les jours et selon l'inspiration, entre des plats traditionnels personnalisés et des mets plus exotiques avec une prédilection pour les saveurs subtilement épicées de l'Inde. Ne cherchez pas la carte où choisir votre repas : il n'y en a pas ! Rituellement, c'est un simple tableau qui, apposé chaque midi à l'entrée, indique quelles sont les réjouissances du jour : deux plats et deux desserts sont au choix. Oubliez les entrées.

Parmi les plats que Sylvane et Pierre ont l'habitude de proposer, on peut citer un curry du Bengale au poisson, une tatin d'endives braisées aux petits lardons, la blanquette, le pot-au-feu, la daube, le poulet au romarin et à la moutarde ancienne ou encore des tacos mexicains maison. Côté desserts : l'incontournable fondant au chocolat (excellent !) partage l'affiche avec des tartes aux fruits de saison. Toute la créativité du chef repose sur la fraîcheur des produits trouvés, ici et là, sur les étals des commerçants de la rue. A découvrir !

 
Karim MAOUDJ
Photos : Cwiosna CABANE

Soleil Bleu, 39 Grand-rue, Lodève. 04 67 88 09 86. Ouvert du mardi au samedi, seulement le midi. Formules à 11,80 € et 16 €..

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

15:54 Publié dans Lodève | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : Atypique

25/07/2007

A Baillargues, La Lucques invite la cuisine au bord du golf

medium_a1.jpgDes mets originaux à Massane. La cuisine du restaurant La Lucques, à Baillargues, ressemble un peu à une balade ludique et gastronomique à travers les créations d'un chef, Olivier Defosse, qui évolue hors des sentiers battus. Qu'on en juge: un croque au saumon fumé, avec de la tapenade à l'artichaut, à la manière d'un croque-madame, que conclut un oeuf de caille; une tempura d'escargots et de parmesan; une timbale de maccharoncinis farcis aux Saint-Jacques et des gambas rôtis; un rôti de saumon et de langoustines aux champignons, le tout en croûte feuilletée; des sucettes de magret de canard marinées au poivre rose avec un cake à la figatelle... Le golf de Massane, écrin de fraîcheur qui accueille le restaurant, semble une source d'inspiration infinie.

Face à un océan de verdure. Alors que surprises gustatives et plats inattendus se succèdent sur la carte, le regard peut glisser sur le green. medium_a2.3.jpgLa vaste terrasse du club-house du golf de Massane, qu'anime Aurélie Jeanjean, s'ouvre en effet directement sur une immensité engazonnée qui, selon l'humeur et la lumière du moment, semblera un océan émeraude ou un tapis vert minutieusement taillé. Et le déjeuner ou le dîner de virer alors au dépaysement... Mais si à La Lucques, l'imagination se trouve grisée par ce cadre fort agréable, les papilles le sont plus encore par les saveurs, singulières et variées, proposées par Olivier Defosse.

Du raffiné au léger. Deux opportunités s'offrent au visiteur en quête de délices d'été: opter pour un bon repas aux allures un rien raffinées. Ou alors une version plus légère, autour d'une composition de buffets. Histoire de changer quelque peu de registre et de s'aventurer, tout simplement, à travers une planète de légumes en salades ou un festival de desserts. C'est un peu l'idée de cette table située dans un environnement privilégié: se faire plaisir sans se prendre au sérieux.

Karim MAOUDJ
Photos: Christophe FORTIN

Restaurant La Lucques, Golf de Massane, Baillargues. 04.67.87.87.87. Ouvert tous les jours, midi et soir. Formules de 16,10€ à 21,50€. Menus de 18,90€ à 35,90€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

16:40 Publié dans Baillargues | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Atypique

03/07/2007

Les Palmiers, le charme d'une oasis au coeur de Pézenas

medium_a1.5.jpgSaveurs du sud dans un lieu inattendu. Il y a longtemps, très longtemps, il y avait là une vieille maison dont on devine encore le charme baroque. Une maison comme il y en a tant dans le vieux Pézenas, aux contours historiques et solennels. On devine même, à travers quelques traces encore visibles sur les épais murs de pierres, les vestiges de cette époque ancienne. Aujourd'hui, la vieille maison n'existe plus. A la place, une sorte de "dent creuse" dans l'alignement hésitant des maisons du vieux Pézenas. Un espace libre et aéré dans lequel Éric Brun et Guy Saudo ont aménagé, de manière inattendue, il y a une douzaine d'années, un restaurant au cachet bien particulier. Les Palmiers

(c'est son nom) doit son appellation à ces quelques verts palmiers qui se dressent au beau milieu de la cour. Une cour qui sert de salle de restaurant, sobrement protégée par une grande tenture blanche, seul obstacle avec le ciel bleu (le midi) ou étoilé (le soir).

medium_332_low.jpgSur l'agréable mezzanine. Les Palmiers fait partie de ces adresses qui incarnent une ville, un village, une région. Par leur côté inattendu et, finalement, sympathiquement original. On choisit sa table dans la cour, à l'étage, ou encore sur la mezzanine qui a été construite en même temps que l'aménagement du restaurant. Mezzanine que l'on conseille en priorité, surtout en soirée pour son atmosphère agréable. Le mobilier? Beaucoup de matière formica, qui donne un côté brocante. Une fois installé, place à une cuisine résolument méditerranéenne.

Pintade piquée au bois de réglisse. On commence par le gaspacho andalou sur salpicon avec son crumble de basilic ou un pressé d'aubergines au pistou de chèvre. On poursuit avec un béquet d'agneau, une pintade piquée au bois de réglisse avec son jus au pain d'épices ou un kebab de crevettes au sirop de tomates. Enfin, on termine par un croustillant au citron et pamplemousse confit. Un charme fou.

Karim MAOUDJ
Photos: Cwiosna CABANE

Les Palmiers, 10 bis rue Mercière, Pézenas (centre-ville). 04 67 09 42 56. Ouvert du lundi au samedi, midi et soir. Formule midi 15€. Ticket moyen environ 30€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

01/06/2007

A Montpellier, Villa Dicondra lance un concept de table d'hôtes

medium_01.2.jpg
Une maison habitée par deux esthètes. Le long de l'avenue d'Assas, à Montpellier, c'est une jolie maison comme on en trouve plusieurs. Sauf qu'une pelouse fleurie pousse ici sur le toit du garage et que le visiteur en prend plein la vue quand il en franchit la porte: Villa Dicondra, qui hérite son nom du gazon californien qui court dans le jardin, est l'oeuvre imaginée par Philippe et Stefano. Propriété de la grande famille Méric dans les années 30, la villa conserve son charme d'époque mais elle a subi un lifting mêlant l'ancien au moderne alors que les esthètes Philippe et Stefano y ont installé leurs belles collections d'antiquités et d'art contemporain.

medium_02.jpgFait maison du cocktail au dessert. Deux ans de travaux et voilà le résultat, tout neuf: trois chambres d'hôtes dont une sublime suite sous les toits (250€ la nuit) pour tenter de dormir avec des oeuvres de Vasarely, César et Topolino sous les yeux. Néophytes en hôtellerie, Philippe et Stefano accueillent aussi, depuis quelques jours, des invités en table d'hôtes, une formule de charme qui permet de déjeuner ou de dîner en toute intimité dans le salon, la véranda ou le jardin terminé par une petite piscine. Un seul impératif: réserver 24 heures à l'avance et indiquer ses préférences à Stefano qui fait des miracles en cuisine. Tout est fait maison, du cocktail Bellini au dessert, l'attention étant portée sur la qualité des produits ramenés d'Italie: huile d'olive d'Albenga («La meilleure du monde»), jambon du Piémont («Le meilleur du monde») ou truffes d'Albe (jusqu'à 18000€ le kg). On l'aura compris, Stefano est Italien.

Risotto au jus de rôti et tiramisu. Mais il est aussi possible de ne pas s'y ruiner en profitant d'une carte à géométrie variable et à la demande. En entrée, citons les laitues farcies aux herbes et le risotto au jus de rôti ; en plat, l'escalope milanaise avec son riz au safran ou le poulpe Marianne qui cuit durant 24 heures. Sans se priver en dessert du fameux tiramisu qui n'est pas la moindre des merveilles de cette villa hors normes.
Eric DELHAYE
Photos: Christophe FORTIN

Villa Dicondra, 67 avenue d'Assas, Montpellier (Arceaux). 04.67.84.06.64. Tous les jours, midi et soir sur réservation 24 heures à l'avance. Ticket moyen 40€. Pas de carte bancaire.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.
 
Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

06/02/2007

A Mauguio, Le Patio reste fidèle à sa douce cuisine du sud

medium_Le_Patio.jpg

Un cadre inattendu et singulier. Depuis treize ans maintenant, le restaurant Le Patio, à Mauguio, entretient une cuisine du sud, faite, en partie, de spécialités camarguaises, en autre partie, de saveurs méditerranéennes. Une cuisine généreuse et ensoleillée dans un lieu inattendu, une ancienne ferme, située au bout d'une petite impasse, au coeur du vieux village. Derrière les murs épais de la ferme, une cave à vins désaffectée, que les maîtresses de maison (ici, c'est une affaire de femmes) ont eu la bonne idée de mettre en valeur. On y mange, en effet, au pied des anciennes cuves en béton, tout autour d'un vaste grill que Jean-Luc, le chef (le seul homme des lieux), anime avec son lot de grillades.

medium_Le_Patio_b.jpgIci, le taureau est roi. C'est donc une table dépaysante et pittoresque que l'on découvre en poussant la porte du Patio. En tout cas, une adresse qui séduira certainement celles et ceux que l'identité camarguaise attire. Nous sommes aux portes de la Petite Camargue et le taureau est roi. Et de taureau, il en est bien évidemment question sur les grandes ardoises joliment décorées, accrochées au mur, qui servent de carte. En entrée tout d'abord, avec une terrine de taureau et chutney de figues. Et puisque l'on en est aux entrées, notons tout de même une excellente tartine aux légumes grillés, au pistou et à la tapenade, ainsi qu'une subtile pastilla de morue. Le midi, un grand buffet varié aux saveurs du sud, offre une belle entrée en matière.

Une originale saucisse d'agneau à la menthe. Du taureau, il en est aussi question par la suite. Avec un pavé de taureau à la lie de vin, préparé autour du grill. Et puis, quelques spécialités bien méditerranéennes comme le lapin à l'aïoli, la rouille de poulpes, la daube d'agneau aux citrons et la très originale saucisse d'agneau à la menthe et aux travers de cochon. Avec la belle saison, tous ces petits plaisirs sont servis dans la cour.

Karim MAOUDJ
Photos: Cwiosna CABANE

Le Patio, Grand'Rue, impasse Molière, Mauguio. 04.67.29.63.90. Formule midi 12€. Menu soir 19€. Fermé les lundi, mardi et mercredi soir. Tous les jours, l'été. 

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

08:10 Publié dans Mauguio | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : Atypique, Du Sud