Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/07/2006

La Rose Blanche offre une retraite savoureuse à Boisseron

medium_La_Rose_Blanche.jpg

Le charme d'une salle médiévale. Logé sous les voûtes de l'ancienne salle de garde, le restaurant La Rose Blanche suspend l'instant présent. Au coeur des vieux remparts du XIIe siècle parfaitement conservés, qui donnent ce cachet si particulier au village de Boisseron, le repas ressemble à une retraite gastronomique hors du temps. La vieille pierre dégage une forte personnalité, un peu comme la cuisine de David Grelier. Le jeune chef, originaire de Vendée, affiche, derrière une irrémédiable timidité, une certaine affirmation de son talent. Il impose sa cuisine, qui fait le lien entre la tradition, les saveurs du Sud, composées d'herbes, de légumes et de vinaigre balsamique, et la modernité. La selle d'agneau rôtie. Avec Sandra, son épouse, il façonne, depuis un peu plus de deux ans, leur Rose Blanche, pour en faire une table savoureusement attractive. Fort de ses séjours en France chez quelques macarons Michelin et de son medium_La_Rose_Blanche_b.jpgexpérience londonienne, David Grelier a imaginé une carte qui réussit la prouesse de rassembler toutes les générations. Sa selle d'agneau rôtie, accompagnée de sa purée de fruits confits au cumin, de son mille- feuille de légumes et de sa harissa maison, adoucie d'une mousse de lait, est sans doute le plat qui résume le mieux son talent. Elle fait d'ailleurs l'unanimité de la clientèle.

Le boeuf de l'Aubrac et sa brunoise. Il n'est pas inutile d'aller voir ailleurs sur la carte pour cerner toutes les facettes de son inspiration. Elles se dévoilent par exemple dans le pavé de boeuf de l'Aubrac servi avec une brunoise de légumes à l'oeuf et une tapenade noire, dans le homard entier, avec ses pinces en tempura et ses légumes façon thaïlandaise, ou encore dans un foie gras de canard grillé, sa purée d'herbes et son ail confit. «La cuisine se réussit quand on respecte son produit. On le cuisine, certes, mais on n'en fait pas trop», aime à répéter le jeune chef. Lui, c'est sûr, il n'en rajoute pas.

Karim MAOUDJ
Photos: Christophe FORTIN

La Rose Blanche, 51 rue Maurice-Chauvet, Lou Caléou, Boisseron. 04.67.86.60.76. Fermé lundi et mardi midi. Formule midi 19€. Menus 25€, 33€ et 55€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

17:15 Publié dans Boisseron | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : Semi-gastro