Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/01/2007

Poissons et viandes cohabitent à La Forge de Bédarieux

medium_La_Forge.jpg

Mangez dans un cadre du XVIIe sicèle. De forge, il en est bien question dans ce restaurant, l’un des plus courus de Bédarieux. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on l’a, un jour, baptisé ainsi. L’ancienne forge trône, en effet, au milieu de la salle. C’est un imposant outil, qui servit jadis à façonner armes et rambardes. Imposant comme la salle qui sert aujourd’hui de salle à manger. Un lieu marqué incontestablement par l’histoire et dont les origines remonteraient au XVII siècle. Le restaurant La Forge tire son identité de ces longs murs formés de pierres apparentes qui lui donnent un cachet ancien. C’est le genre de vieille auberge populaire dont il ne manquerait plus que le tavernier et les fûts de vin ou de bière.

medium_La_Forge_b.2.jpgUne cuisine traditionnelle de terroir. En fait, le tavernier (si l’on ose dire), c’est Yannick Dugas- Bourreau, qui, avec sa femme Frédérique, veille aux destinées de l’établissement depuis l’an 2000. Le jeune chef assure, dans ces hauts cantons de l’Hérault, une cuisine traditionnelle de terroir en s’appuyant aussi bien sur des produits de la terre que sur ceux de la mer. Dans ce dernier cas, le plat phare, c’est la marmite du pêcheur, consistant en un panaché de poissons présenté dans une sauce blanche, le tout mis en croûte au four. On peut également citer la tarte fine de rougets à la tapenade. Un plat qui rentre progressivement dans les grands classiques du moment.

Gibier, carbonade de sanglier. Côté terre, la proximité d’une nature généreuse et des hautes étendues du massif du Caroux font du gibier un produit incontournable. C’est le cas du sanglier préparé ici en sauce et présenté sous la forme d’une "carbonade de sanglier". Quant à la volaille, Yannick Dugas- Bourreau la propose en gigolette, farcie avec de la viande et des cèpes. À La Forge, on appréciera aussi, au retour de la belle saison, de déjeuner et dîner à l’extérieur, dans la cour.

Karim MAOUDJ
Photos: Christophe FORTIN

La Forge, 22 avenue de l’Abbé-Tarroux, Bédarieux.04.67.95.13.13. Fermé dimanche soir, lundi et mercredi soir. Formules midis 15€ et 19€. Menus 25€ et 35€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

10:35 Publié dans Bédarieux | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : Terroir, Semi-gastro