Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/05/2007

La Maison Blanche offre un coin de campagne à Montpellier

medium_maison_1.jpg

Les saveurs simples d'un lieu renommé. C'est un superbe et discret parc, agrémenté d'une non moins superbe bâtisse datant de la fin du XIXe siècle. Le restaurant La Maison Blanche tient de son cadre inattendu son caractère unique à Montpellier. Sur les bords de la très fréquentée avenue de la Pompignane, le restaurant façonne, en effet, depuis de multiples années, une image singulière, un peu à part. Blotti dans son écrin de verdure, au milieu d'une zone urbanisée, le lieu est protégé du monde extérieur par quelques marronniers en fleurs, cyprès, tilleuls et autres rosiers. La terrasse, qui domine le parc, devient un véritable havre de paix et de tranquillité pour peu que l'on prenne le temps d'un déjeuner ou d'un dîner. Et, comme on peut l'imaginer, le tableau prend une tout autre saveur en ce doux printemps.

Une cuisine résolument traditionnelle. C'est Olivier Ferry qui a repris, depuis la rentrée dernière, les rênes du restaurant, à la suite de la famille Casalta, les "historiques" de cette table à la renommée certaine. La cuisine reste fidèle au lieu, elle est résolument traditionnelle. Du classique qui sort des vieilles marmites de grand-mère pour arpenter les sentiers d'aujourd'hui, sans pour autant tomber dans la fioriture et medium_maison_2.jpgl'excès. Filet de boeuf en croûte de chorizo. La carte est sobre, les saveurs aussi. C'est ainsi qu'en entrée, elle propose un camembert simplement rôti, des cuissots de grenouille en persillade, ou encore du foie gras poêlé au calvados. Le registre classique se poursuit avec par exemple le loup farci aux branches de fenouil dans un jus de badiane, le dos de cabillaud rôti, le suprême de pintade mariné aux épices, les banderilles de magret de canard et leur jus de sangria, ou encore le filet de boeuf en croûte de chorizo et la souris d'agneau à l'ail confit. Sans surprise, mais toujours avec soin, cette cuisine-là joue les passe-partout dans la sobriété. Une valeur sûre de la simplicité.

 Karim MAOUDJ
Photos: Vincent DAMOURETTE

La Maison Blanche, 1796 avenue de la Pompignane, Montpellier. 04.99.58.20.70. Fermé le samedi midi et le dimanche. Formule midi 15€. Menu 26€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

18:25 Publié dans Montpellier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Traditionnel

05/04/2007

A Montpellier, la cuisine prend de la hauteur au Séquoïa

medium_sequoia_1.jpg

Une assiette colorée, riche en saveurs. La cuisine est souvent une histoire de défis. Celui de Yann Rio, le jeune chef du restaurant Le Séquoïa, à Montpellier, en est un. Assurément. Lorsqu'il décide, en 2001, de se lancer dans l'aventure en solo, il ne fait pas le choix le plus facile. Après être passé devant plusieurs fourneaux de renom, comme au Pré Catelan, à l'hôtel Crillon et à l'Apicius, ce Parisien choisit de s'installer à Montpellier, la tête pleine d'ambitions et le projet bien arrêté: «Faire le pari d'offrir aux clients quelque chose de différent.» Il arrive sur le chantier de ce qui est censé être un port : Port Marianne. Il est le premier à investir ce quartier en devenir. Yann Rio décolle au bout de quelques semaines. Le Sequoïa affiche clairement son parti pris: une cuisine gastronomique façonnée à l'image même du chef, donc très personnelle.

medium_sequoia_2.jpgUn restaurant au cachet inimitable. Le Séquoïa, c'est d'abord un cadre. Résolument moderne, teinté de touches ethniques. Yann Rio y est allé, là encore, de ses goûts et ses envies en la matière. Un vaste espace, composé de plusieurs sous- espaces pour la restauration. Avec sa femme Barbara, il imprime au lieu un cachet inimitable. Face au bassin Jacques- Coeur et à son jet-d'eau, le repas flotte vers d'autres cieux, vers le dépaysement. D'autant que l'assiette, elle, joue beaucoup sur la légèreté. «J'aime proposer une cuisine équilibrée, en jouant sur les couleurs, les saveurs et l'instinct», explique le chef.

Une cuisine créative. L'instinct allié à la créativité. Comme avec la tortellone de Saint-Jacques rôtis au bouillon d'herbes; comme avec le filet de veau tendre de Kerguelen avec sa tartine aux champignons et ses chips carotte; comme avec la toastine et émincé de boeuf fin mi-cru aux arômes thaï; ou encore avec la dorade royale en filets farcis saveur en vapeur et les blinis d'épeautres. Le Sequoïa est aujourd'hui devenu une adresse incontournable. 

Karim MAOUDJ
Photos: Christophe FORTIN

Le Séquoïa, 148 rue de Galata, Port Marianne, Montpellier. 04.67.65.07.07. Fermé le mercredi, le samedi midi et le dimanche. Formules midi 19€ et 24€. Menu 39€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

15:55 Publié dans Montpellier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Semi-gastro

27/02/2007

Luna y Sol transporte les papilles de Montpellier au Mexique

medium_luna_Page_1_Image_0002.jpg
 
Amateurs de cuisine mexicaine, préparez vos papilles. Voilà une table qui ne manque pas de piments. Le restaurant Luna y Sol, lancé il y a huit ans à Montpellier, est loin de ces "Canada Dry" de la cuisine mexicaine à la sauce tex mex qui affichent de manière un peu osée leur exotisme latin. Luna y Sol est authentiquement mexicain. C'est signé et certifié Dora Luz Silva qui joue ici les ambassadrices d'une tradition gastronomique particulièrement riche. Même si tout tourne autour de quelques ingrédients majeurs : la tortilla de blé ou de maïs, le riz, la purée de haricots rouges, le poulet, le boeuf et l'avocat. La force de la cuisine mexicaine réside dans la subtilité des associations et dans la puissance des piments rouges et verts qui en constituent l'estampille.

medium_luna_Page_1_Image_0001.jpgUne cuisine authentique et naïve. La carte du Luna y Sol sonne tant l'exotisme latino qu'elle est, à elle seule, une passerelle vers le voyage. Et quand le savoir-faire de Dora Luz s'exprime, c'est carrément le transport... Ce qui donne à sa cuisine tout son charme, c'est son authenticité. Une authenticité un brin naïve, tant est qu'on puisse appliquer ce terme à l'univers de la table.

Le populaire et familial mole poblano. On peut commencer le repas par une quesadilla, cette tortilla de blé au fromage fondu, par des nopalitos en escabèche, feuilles de cactus avec ses tortillas chips, par une bonne soupe de frijoles (haricots rouges) ou de caldo tlalpeno (consommé de poulet aux piments et maïs). On poursuivra par le très populaire mole poblano, véritable institution familiale du dimanche qui prend la forme d'un poulet à la sauce cacao, agrémenté de piments, épices, riz, purée de haricots et tortillas. Plus classiques pour notre palais, les enchiladas, tortillas de maïs farcies au fromage, au boeuf ou au poulet. À découvrir également, parmi tant d'autres plats, le chile relleno, un poivron mexicain farci au poulet, au fromage ou au boeuf.

Karim MAOUDJ
Photos: Christophe FORTIN

Luna y Sol, 4 rue Frédéric-Mireur, Montpellier. Tram: Mas Drevon. 04.67.27.60.25. Fermé samedi midi, dimanche et lundi. Formule midi 9,50€. Menu 14,50€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

10:40 Publié dans Montpellier | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : Exotique, Mexicain

23/02/2007

À Montpellier, la cuisine du Shiva importe les goûts de l’Inde

medium_shiva_Page_1_Image_0002.jpg
Toute la diversité du Pendjab. C'est un petit coin du Pendjab, avec tout ce que l'Inde (ou du moins cette région-là) peut offrir de couleurs, de saveurs et d'étincelles. Le restaurant Le Shiva à Montpellier, l'un des plus anciens du quartier Antigone, joue sur cette délicieuse excentricité indienne, un rien rococo et doucereuse. Lorsque Ulla Inayat quitte Le Kashmir, première table indienne ouverte dans le coeur de ville en 1987, pour lancer, dix ans plus tard, son propre restaurant, il veut avant tout en faire un lieu dépaysant. Alors il ne lésine pas sur la décoration, balançant couleurs vives, bois sculptés et odeurs d'épices à tout va. C'est ainsi qu'il conçoit la cuisine de sa région natale, généreuse et forcément au centre d'une belle mise en scène.

medium_shiva_Page_1_Image_0001.jpgLes délicieux nans, des pains cuits au four. De la richesse et de la générosité, il y en beaucoup dans la carte du Shiva. Logique au regard de la cuisine indienne en général, du Pendjab en particulier, la plus couramment proposée en Europe. Le choix peut donc se révéler difficile, tant pour le profane que pour le connaisseur qui souhaite s'ouvrir à d'autres spécialités. Commençons donc par l'incontournable, les délicieux nans, ces pains cuits au four (enterré à un mètre sous terre !). Le plus savoureux est celui au fromage. Mais on peut en choisir aux légumes, à l'ail ou tout simplement nature.

Les spécialités de thalies. Pour se faire une idée de la diversité de la cuisine indienne, on peut ensuite opter pour les thalies, ces plats qui ressemblent à des plateaux- repas, et dans lesquels on déguste des entrées (samousas, beignets) et des plats (riz basmati, viandes ou crevettes, lentilles, yaourt, etc.). Il est également possible de conjuguer accompagnements et birianis, ces riz mijotés avec des viandes (poulet, agneau), des fruits de mer (crevettes) ou tout bonnement des légumes. Ce choix compose largement un repas à lui tout seul, tant il est copieux.

 

Karim MAOUDJ
Photos: Christophe FORTIN

Le Shiva, 7 place du Millénaire, Montpellier (Antigone). 04.67.20.00.49. Ouvert tous les jours, midi et soir. Formules midi 9€ et 14€. Menus 21€, 29€ et 50€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

10:35 Publié dans Montpellier | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Exotique, Indien

30/01/2007

A Montpellier, Prouhèze Saveurs propose un retour au terroir

medium_Proueze.jpg

Une cuisine légère et maîtrisée. N'y allons pas par quatre chemins : à Montpellier, le restaurant Prouhèze Saveurs propose aujourd'hui l'un des meilleurs rapports qualité-prix des tables de la ville. Si ce n'est le meilleur. Depuis deux ans, Guy Prouhèze, étoilé Michelin à Aumont-Aubrac, en Lozère, entre 1982 et 1998, puis entre 2000 et 2004, a choisi d'en finir avec une cuisine élaborée sous la pression des guides de référence de la gastronomie française. Avec son fils Pierre-Olivier, cinquième d'une longue lignée familiale de chefs démarrée en 1891, et successeur désigné, Guy Prouhèze s'engage dans un registre de légèreté maîtrisée, tout en restant fidèle à ses origines lozériennes : le terroir. C'est ainsi, avec une nouvelle façon de concevoir le métier de chef, que Guy et Pierre-Olivier Prouhèze entendent se faire plaisir et faire plaisir.

Une atmosphère cosy. Ce sentiment de légèreté jaillit dès l'entrée du restaurant. On pénètre dans une première salle medium_Proueze_b.jpgaux allures de bistrot, où le vin, la grande passion du chef, est omniprésent. Puis on arrive dans l'autre salle, à l'univers totalement différent. La décoration colorée, cosy et un rien british construit une atmosphère terriblement chaleureuse. Il ne reste plus alors qu'à s'évader dans une carte dont les plats, aux noms familiers, révèlent dans l'assiette un autre univers. Celui du terroir gastronomique à la portée de tous.

La montagne dans l'assiette. Pied de cochon farci, rognon de veau cuit au sautoir à la graine de moutarde, tripoux du Gévaudan, dos de lieu noir aux cèpes de Lozère, risotto lié au parmesan avec ses queues d'écrevisses au bouillon de citronnelle, velouté de potimarron et ses ravioles de cèpes, omelette aux truffes de Bourgogne, ou encore un poêlon de ris d'agneau aux cèpes : rarement on a vu, à Montpellier, la montagne s'installer avec autant de talent dans nos assiettes. Nous sommes loin des effets de mode. Vive le passé !

Karim MAOUDJ
Photos: Cwiosna CABANE

Prouhèze Saveurs, 728 avenue de la Pompignane, Montpellier. 04.67.79.43.34. Ouvert le midi du lundi au vendredi; le soir du jeudi au samedi. Menus à partir de 30€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

17:35 Publié dans Montpellier | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : Gastronomique