Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/02/2007

Luna y Sol transporte les papilles de Montpellier au Mexique

medium_luna_Page_1_Image_0002.jpg
 
Amateurs de cuisine mexicaine, préparez vos papilles. Voilà une table qui ne manque pas de piments. Le restaurant Luna y Sol, lancé il y a huit ans à Montpellier, est loin de ces "Canada Dry" de la cuisine mexicaine à la sauce tex mex qui affichent de manière un peu osée leur exotisme latin. Luna y Sol est authentiquement mexicain. C'est signé et certifié Dora Luz Silva qui joue ici les ambassadrices d'une tradition gastronomique particulièrement riche. Même si tout tourne autour de quelques ingrédients majeurs : la tortilla de blé ou de maïs, le riz, la purée de haricots rouges, le poulet, le boeuf et l'avocat. La force de la cuisine mexicaine réside dans la subtilité des associations et dans la puissance des piments rouges et verts qui en constituent l'estampille.

medium_luna_Page_1_Image_0001.jpgUne cuisine authentique et naïve. La carte du Luna y Sol sonne tant l'exotisme latino qu'elle est, à elle seule, une passerelle vers le voyage. Et quand le savoir-faire de Dora Luz s'exprime, c'est carrément le transport... Ce qui donne à sa cuisine tout son charme, c'est son authenticité. Une authenticité un brin naïve, tant est qu'on puisse appliquer ce terme à l'univers de la table.

Le populaire et familial mole poblano. On peut commencer le repas par une quesadilla, cette tortilla de blé au fromage fondu, par des nopalitos en escabèche, feuilles de cactus avec ses tortillas chips, par une bonne soupe de frijoles (haricots rouges) ou de caldo tlalpeno (consommé de poulet aux piments et maïs). On poursuivra par le très populaire mole poblano, véritable institution familiale du dimanche qui prend la forme d'un poulet à la sauce cacao, agrémenté de piments, épices, riz, purée de haricots et tortillas. Plus classiques pour notre palais, les enchiladas, tortillas de maïs farcies au fromage, au boeuf ou au poulet. À découvrir également, parmi tant d'autres plats, le chile relleno, un poivron mexicain farci au poulet, au fromage ou au boeuf.

Karim MAOUDJ
Photos: Christophe FORTIN

Luna y Sol, 4 rue Frédéric-Mireur, Montpellier. Tram: Mas Drevon. 04.67.27.60.25. Fermé samedi midi, dimanche et lundi. Formule midi 9,50€. Menu 14,50€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

10:40 Publié dans Montpellier | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : Exotique, Mexicain

26/02/2007

La Pirogue, une nouvelle adresse consacrée à la cuisine mauricienne

medium_pirogue.jpgIl est Mauricien, il a l'accent de l'exotisme, et cuisine comme à la maison les spécialités de son île natale, même si lui-même vient de l'île voisine de Rodrigues. Rivet César vient d'installer sa batterie de cuisine juste derrière le couvent des Ursulines pour proposer une carte totalement ensoleillée, associant les classiques de la cuisine indienne aux spécialités de l'Île Maurice. 
Ainsi, on se plaît à se laisser guider par ses papilles. Comme, par exemple, la soupe mauricienne qui réunit du poulet, des crevettes, des vermicelles et des champignons. En entrée également, le machili pakora, des beignets de poisson à la farine de pois chiches. Pour suivre, un rougail de poisson, des gambas grillées à la sauce gingembre et ail, des filets de maquereaux à la tomate ou encore une daube de boeuf avec pommes de terre, tomates et épices. Sympa.
 
La Pirogue, 7 rue des Écoles-Laïques, Montpellier (Écusson). Tram: Louis-Blanc. 04.67.66.46.26.  Formule 9€. Menus 14,50€, 16€ et 18,50€. Fermé dimanche midi.
 
Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

23/02/2007

À Montpellier, la cuisine du Shiva importe les goûts de l’Inde

medium_shiva_Page_1_Image_0002.jpg
Toute la diversité du Pendjab. C'est un petit coin du Pendjab, avec tout ce que l'Inde (ou du moins cette région-là) peut offrir de couleurs, de saveurs et d'étincelles. Le restaurant Le Shiva à Montpellier, l'un des plus anciens du quartier Antigone, joue sur cette délicieuse excentricité indienne, un rien rococo et doucereuse. Lorsque Ulla Inayat quitte Le Kashmir, première table indienne ouverte dans le coeur de ville en 1987, pour lancer, dix ans plus tard, son propre restaurant, il veut avant tout en faire un lieu dépaysant. Alors il ne lésine pas sur la décoration, balançant couleurs vives, bois sculptés et odeurs d'épices à tout va. C'est ainsi qu'il conçoit la cuisine de sa région natale, généreuse et forcément au centre d'une belle mise en scène.

medium_shiva_Page_1_Image_0001.jpgLes délicieux nans, des pains cuits au four. De la richesse et de la générosité, il y en beaucoup dans la carte du Shiva. Logique au regard de la cuisine indienne en général, du Pendjab en particulier, la plus couramment proposée en Europe. Le choix peut donc se révéler difficile, tant pour le profane que pour le connaisseur qui souhaite s'ouvrir à d'autres spécialités. Commençons donc par l'incontournable, les délicieux nans, ces pains cuits au four (enterré à un mètre sous terre !). Le plus savoureux est celui au fromage. Mais on peut en choisir aux légumes, à l'ail ou tout simplement nature.

Les spécialités de thalies. Pour se faire une idée de la diversité de la cuisine indienne, on peut ensuite opter pour les thalies, ces plats qui ressemblent à des plateaux- repas, et dans lesquels on déguste des entrées (samousas, beignets) et des plats (riz basmati, viandes ou crevettes, lentilles, yaourt, etc.). Il est également possible de conjuguer accompagnements et birianis, ces riz mijotés avec des viandes (poulet, agneau), des fruits de mer (crevettes) ou tout bonnement des légumes. Ce choix compose largement un repas à lui tout seul, tant il est copieux.

 

Karim MAOUDJ
Photos: Christophe FORTIN

Le Shiva, 7 place du Millénaire, Montpellier (Antigone). 04.67.20.00.49. Ouvert tous les jours, midi et soir. Formules midi 9€ et 14€. Menus 21€, 29€ et 50€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

10:35 Publié dans Montpellier | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Exotique, Indien

16/02/2007

Le Via Pila, une table montpelliéraine originale à découvrir en toute décontraction

medium_via.jpgIl y a quelques mois, Marie-Laure et Richard ont quitté Paris pour s'installer à Montpellier. Un coup de coeur pour le quartier de la rue du Pila-Saint-Gély, dans l'Écusson, et l'affaire est conclue sous la forme d'un restaurant au concept hyper décontracté et original. L'intérieur a des allures de grotte mais la couleur lui apporte une touche terriblement chaleureuse. Derrière ses fourneaux, à la vue de toutes et tous, Richard laisse courir son imagination, au gré des jours. Son concept: «Manger autour d'un verre.»

À table ou sur le comptoir, peu importe réellement. Il développe une cuisine de marché, en toute simplicité, mais non sans authentiques saveurs: bruschettas, pâtes (à la crème de truffe, à la ricotta, à la roquette notamment), émincé de poulet fermier, lasagnes maison. Tout est agencé à la bonne franquette, avec une touche bobo. Et c'est terriblement séduisant.

Via Pila, 2 rue du Pila-Saint-Gély, Montpellier (Écusson). 04.67.60.71.19. Plats de 6€ à 12€. Ouvert tous les jours, midi et soir.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

Le Griffou mixe créativité et terroir à Saint-Laurent-d'Aigouze

medium_griffou1.jpg 

Une table séduisante dans le Gard. Voilà une table étonnante en Petite Camargue gardoise. À Saint-Laurent-d'Aigouze, le Griffou, vu de la rue, est un agréable restaurant posé face aux arènes légendaires. Mais Christine et Dominique Faure ont apporté leur touche inédite. On aime d'emblée l'esprit familial du Sud, avec la complicité active de leur fils Julien. Il a apporté ses idées sur la décoration et... la cuisine. Idées parfois inspirées par ses séjours barcelonais.

medium_griffou2.jpgLe regard des "Marilyn" de Warhol. On est immédiatement séduit par le décor en rose et noir tendance et les luminaires contemporains, alors que les "Marilyn Monroe" de Warhol nous font un clin d'oeil en passant à table. Et Dominique, toujours à l'aise, décline auprès de ses convives l'ardoise du jour. À quelques pas, l'échange est permanent entre Christine et Julien. La mère et le fils composent un duo pour imaginer une cuisine du marché créative et délicate, mâtinée de douceurs exotiques. Christine est une cuisinière autodidacte, d'une rigueur absolue, mais aussi d'une grande discrétion. Elle mitonne en solo dans sa cuisine, puis elle orchestre et met en scène ses assiettes en compagnie de Julien.

Foie gras et Saint-Jacques. On peut alors choisir une formule du déjeuner, toujours goûteuse, ou s'offrir le très appétissant menu-carte du Griffou. Un éclair au foie gras poêlé, compotée de coings, poire pochée et sa réduction de vin rouge et cannelle ou bien une tempura de grosses crevettes avec sa salade de topinambours aux baies roses et noisettes... La suite, avec de petits tournedos de Saint-Jacques au jambon Serrano, une écrasée de pommes de terre "fourchette" et coulis citronné. Et encore une picatta de filet de veau au gingembre, parmesan et poivre vert et son gratin de polenta à la fleur de thym... Au dessert, raviolis d'ananas à la mousseline de coco et coulis de mangue. Quelque chose de Barcelone à Saint-Laurent-d'Aigouze...

Christophe BIDJARANO
Photos: Florent GARDIN

Le Griffou, place de la République, Saint-Laurent-d'Aigouze. 04.66.88.17. 99. Ouvert à midi du lundi au samedi, le soir du jeudi au dimanche. Formule midi 13€. Menu-carte 29€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".