Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/01/2007

A Montpellier, L'écrin d'Anaïs révèle les plaisirs du palais

medium_L_ecrin_d_Anais.jpg
Une table discrète mais gourmande. C'est, sans doute, l'une des tables les plus discrètes que compte Montpellier. En raison de ses situations successives, déjà, le restaurant L'écrin d'Anaïs cultive involontairement l'image du "pour vivre heureux, vivons cachés". Après avoir ouvert, en 1999, rue Roucher, en plein coeur du vieux Montpellier, L'écrin d'Anaïs a investi des locaux plus grands, juste derrière la grand'rue Jean-Moulin. Si le cadre des deux adresses successives n'a jamais vraiment constitué le point fort de cette table, la cuisine, en revanche, reste une valeur sûre. Alors, le gourmand vient ici pour le plaisir du palais, en faisant abstraction de l'environnement, plutôt tristounet.

Un équilibre entre simplicité et surprises. C'est sur les talents culinaires de Patrick Arnaud, que le restaurant s'est medium_L_ecrin_d_Anais_b.jpgconstitué, au fil des années, une solide clientèle d'habitués. Des irréductibles qui ont foi en l'esprit de fidélité à une cuisine que l'on classerait dans le registre des plus traditionnelles. On dira même de cuisine à l'ancienne, avec une forte inspiration gastronomique. Car Patrick Arnaud a ce goût immuable de la simplicité. Il y va franco, sans passer par d'innombrables et inutiles détours. Reste, cependant, que sa sobriété n'empêche pas une dose de surprises. Et c'est avec cet équilibre que le chef de L'écrin d'Anaïs a constitué sa carte du moment.

Rôti de veau aux écrevisses. Trois entrées illustrent ce constat : le fondant de volaille à la sauce crustacés, la tempura de sardines et sa sweet chili sauce, enfin le cône d'aspic de langoustines aux poivrons doux. La suite passe aussi par un osso bucco de lotte au poivre de Sichuan et aux carottes au cumin, un effeuillé de cabillaud rôti et sa galette de socca, un agneau mariné et doré avec ses asperges et blettes, une pissaladière de filet de porc ou encore un petit rôti de veau aux écrevisses avec ses légumes cuits au vin et jus à la cannelle. 

Karim MAOUDJ
Photos: Cwiosna CABANE

L'écrin d'Anaïs, 15 rue de la Fontaine, Montpellier (Écusson). Tram: Comédie. 04.67.02.14.50. Fermé le dimanche et le lundi. Formule du midi 12€. Menus à 23€, 34€ et 44€.

Cliquez ici pour localiser le restaurant.

Donnez votre avis sur cette table en cliquant ci-dessous sur "Commentaires".

Les commentaires sont fermés.